Portrait de la comédienne Cybèle Villemagne par Céline Nieszawer

Photo Céline Nieszawer

Téléchargez mon CV

Cybèle Villemagne : Sa Bio 100% bio certifiée sans allergène

Au lieu de réviser son bac, qu’elle décroche par miracle à 10,03, elle répète ses textes sur tous les bancs du lycée pour le conservatoire de Chatou au cours de Liliane Rovère. C’est là qu’elle comprend qu’il n’y a rien de mieux que le théâtre et qu’une journée sans jouer est une journée gâchée ! Grâce à ces 10,03, elle obtient l’accord de ses parents pour entrer au cours Périmony et peut enfin travailler tous ses rôles préférés du répertoire!! C’est là que se déclenche cette hyperactivité dont tous ses voisins souffriront par la suite et une travaillite aigüe, à la plus grande stupéfaction de sa famille ! À 21 ans, elle sort du cours Périmony et commence à travailler, elle n’en croit pas ses yeux ! Plus rien ne peut l’arrêter même pas l’Atlantique, qu’elle traverse en dos crawlé pour aller crâner au Terry Schreiber de New York, avec cet accent français tant jalousé, jamais égalé.

Au cinéma, elle a la joie de tourner dans de nombreux courts-métrages. En 2005, elle est Jeune Talent Cannes dans un film de Laurent Tirard et monte les marches cheveux (propres) au vent. Elle joue également dans plusieurs longs métrages dont L’Éloge de l’amour de Jean-Luc Godard (qu’elle croyait mort), et plus récemment dans Ne vois-tu rien venir ? d’Éric Bu bientôt au cinéma pour vous régaler !

À la télévision, elle a le plaisir d’interpréter des rôles récurrents dans plusieurs séries d’humour : sur France 2 dans KD2A et sur Canal + dans Vice People, Séance interdite, Opération Adrénaline, Groland et Workingirls.

Au théâtre, elle joue avec entrain, fougue et souplesse des genoux dans : Orgasme adulte échappé du Zoo de Dario Fo et Franca Rame, Shopping and Fucking de Mark Ravenhill, L’Illusionniste de Sacha Guitry, Le bal des Zingues de Bertrand Lacy, Mes pires amis de Tristan Zerbib et Pierre Léandri, Un baiser s’il vous plaît d’après Emmanuel Mouret, J’adore l’amour j’aimerais bien le refaire un jour de Marie-Aline Thomassin et Bruno Chapelle…

En parallèle, toujours mue par l’irrépressible envie de raconter des histoires (et si possible à dormir debout), elle écrit et réalise un premier court-métrage (Le mec de mes rêves), comédie PAS Romantique. À sa plus grande surprise il est sélectionné en festivals, elle décide donc de continuer à écrire et à réaliser tant que personne ne l’en empêchera. Ainsi naquirent trois autres merveilleux courts-métrages : Joyeux Noël Barbie, Voleuses ! et Piège à Loup, ainsi qu’un pilote de série, format court d’humour noir (genre qu’elle affectionne particulièrement) : Mes dernières Volontés gentiment produite par Révérence avec l’aimable soutien du CNC sélectionnée au festival d’Amiens et de SMR13 et prix du meilleur film de fiction à Short to the point en Roumanie.

Et tant que l’État français ne l’obligera pas à devenir ministre des Finances ou de l’Éducation, elle est bien résolue à continuer sur sa lancée !

Sinon, elle aime la vie, les gens, danser le rock, grimper aux arbres l’aventure… Alors si vous aussi, c’est la passion des histoires qui vous fait tomber du lit le matin, faites-lui signe et elle n’hésitera pas à déployer sa cape, son enthousiasme et ses 100 000 volts pour les mettre au service de vos projets !

Modestement vôtre,

Cybèle Villemagne